Alerte !

Alain PISOT
Alain PISOT
Il est incontestable que ce monde a viré dans la mauvaise direction et pour le pire. Pourtant, n'ont pas l'air d'avoir pris conscience de la menace : les hommes, les femmes, les jeunes ni, éventuellement les enfants (ces derniers qui sont excusables car trop petits) qui peuplent cette planète de quelque pays que ce soit, surtout en Occident. Alors, pour bien nous visser la tête sur les épaules car il semble que nous l'avons dans les nuages, voici un exemple fictif et son contexte qui montrent à quel point nous n'avons pas la bonne attitude face aux risques à venir.

Dans une grande et belle maison toute en bois, toute une famille est attablée autour du déjeuné sauf Maxim, le petit dernier qui a 3 ans. En effet, tout seul et assis par terre dans la cuisine ouverte sur la salle à manger, il craque des allumettes au milieux de dizaines de feuilles essuie-tout qu'il a roulé en boule. C'est alors que tous, se demandant où il peut être, le papa se retourne le voit, comprend ce qu'il est en train de faire et dit à la maman et aux autres enfants : ''Ah bé il est là dans la cuisine. Il joue avec du papier et des allumettes !''. Le plus incroyable c'est qu'à aucun moment ni le père, ni la mère, ni les frères et sœurs de Maxim ne se précipitent pour éviter qu'il fasse cramer la maison. Ils restent à table et continuent de parler et de déjeuner.

C'est à ça que ressemble le monde d'aujourd'hui devant la menace ''argent tout puissant'' dont le sport et le foot ne sont que des véhicules parmi d'autres.

Donc concrètement ! Si cette absence de réaction chez nous et qui est surprenante, ne nous fait pas hérisser le poil, alors nous devons vous demander si chacun de nous, personnellement, nous n'avons pas disjoncté.

Commentaires

  • rometdor
    rometdor
    Jolie métaphore! Après, je fais parti de ceux qui se rendent compte qu'il y a beaucoup trop de dérives, de corruption et d'argent en jeu dans le football, mais qui en même temps continuent de regarder des matchs de temps en temps et à suivre les résultats...
  • bluesmanshy
    bluesmanshy
    belle métaphore :)
  • Alain PISOT
    Alain PISOT
    April 2016 modifié
    Merci à vous d'apprécier !

    Et j'apprécie tout particulièrement ce qu'évoque ''rometdor''; véritable cas de conscience qu'on peut présenter comme suit : si je sais quelque activité (ou loisir que j'aime; le foot par exemple) jouer contre mes intérêts, en tout cas, contre la quiétude que j'aspire à vivre comme le peuple l'espère aussi, dois-je (doit-on) poursuivre cette activité même si elle me(nous) nuit ou dois-je (doit-on) y renoncer ?

    On est d'accord, ce peut être, sinon ne plus regarder le foot à la télé, au moins ne plus acheter de billet et ne plus aller au stade assister au moindre match. Mais ce peut être plein d'autres choses également comme, continuer ou ne plus continuer d'adhérer au parti socialiste par exemple ! :)

    C'est à peine croyable mais, dès qu'on s'est personnellement mis (ou mis toute autre personne) face à cette question délicate, c'est là qu'on se rend compte, comme je l'ai dit et laissé entendre avant :
    1/ nous avons complètement disjoncté puisque nous ne savons plus lutter mais en plus,
    2/ nous ne voulons même pas concéder le plus petit sacrifice pour le meilleur.

    Cela dit, n'empêche, on se plaint, on pleurniche, on dénonce, on condamne, on critique; avec raison certes. Mais, en dehors de nous-mêmes (tous ensemble), qui est ce super héros qu'on espère tant venir remettre de l'ordre afin qu'on ait la paix ?

    Dieu et Jésus ? Mais ils ont déjà fait leur part du job !
    Superman, Batman, Spiderman, Ironman et le 4 Fantastiques ? On risque d'attendre longtemps d'après moi.

    Selon moi, lorsqu'un support tel ''Hors-Jeu'' ou n'importe quel autre (celui-là parmi d'autres par exemple dans la vidéo en bas) est réalisé, c'est afin de nous pousser à nous interroger personnellement. Mais également à nous condamner nous-mêmes et pas seulement pointer du doigt ceux qui sont corrompus puisque c'est sciemment que nous les soutenons au motif que ça n'est pas nous les coupables. Ou encore, que nous avons besoin de nous distraire (le foot ou autre) ou de nous en remettre à des gouvernants même véreux (un parti politique).

    Ayant perdu le sens des valeurs et des vraies urgences, nous le peuple (les petites gens, la masse, les crédules ou, si vous préférez, les bisounours), nous avons disjoncté au même titre que les corrompus et les criminels.


Veuillez vous connecter