On parle de Big Business

admin
admin
April 2016 modifié dans Big Business
Comment les fonds d’investissement prennent joueurs et clubs en otage, au mépris des conflits d’intérêt. Et si on en causait ensemble ?

Commentaires

  • MatsimeRenaudet
    MatsimeRenaudet
    Petit papier que j'ai écrit sur QSI et CITY, deux fonds d'investissement qui permettent de voir à quel point les joueurs, les clubs mais aussi les supporters sont bel et bien pris en otage. Une manière de poursuivre ce débat sur le Big Business du football et notamment des pays du Golfe qui s'en servent comme d'une vitrine autant diplomatique que géopolitique :

    http://footzer.com/2016/04/06/city-qsi-duel-indecis/
  • Alain PISOT
    Alain PISOT
    April 2016 modifié
    La crise des subprimes en 2007/2008 et l'austérité imposée aux peuples depuis a été l'occasion sans égale de mieux cerner les comportements chez l'humain.

    Pour ma part, j'en tire la plus grande leçon de toute ma vie; enfin jusqu'à présent. Et voilà ce qu'on apprend. Que des nantis corrompus dans tous les milieux d'affaire comme en politique s'en tirent à bon compte quand, dans le même temps, ils font payer leurs choix criminels à tous les peuples sans que ces dits peuples, quoique outrés et révoltés, ne cessent eux-mêmes de soutenir les crimes et donc les criminels soit en consommant, soit en faisant le dos rond pour toutes sortes de raisons.

    Plus explicitement et aussi incroyable que cela puisse paraître. Il semble que les corrompus sont plus solidaires entre eux que ne le sont ceux et celles qui veulent combattre la corruption. En réalité, c'est tout juste si on admet pas que, sur l'appréciation de la notion de solidarité, la corruption et donc les corrompus peuvent fondamentalement faire la leçon à ceux qui dénoncent ou souhaitent dénoncer la corruption.

    Devoir en venir à faire cette constatation c'est trouver une expression encore plus forte pour remplacer celle déjà bien connue et qui dit : ''Le monde fonctionne à l'envers !''.

    Dans de telles circonstances, je dirais que l'envers du monde fonctionne à l'envers.

    Qui a déjà vu l'envers de l'envers ?

    Découvrons tous ce que nous sommes en fait : une espèce abominable.
  • simongo
    simongo
    A l'opposé du foot business, connaissez-vous le Menilmontant football club?

    Ici, il est autant question de l’accueil des réfugiés ou d’anti-fascisme que de ballon rond. Un engagement politique à coup de fumigènes et de messages provocateurs, qui détonne dans les tribunes du plus bas échelon du football français.

    A découvrir ici : http://www.bastamag.net/A-Menilmontant-un-autre-football-est-possible
  • JeanChristophe
    JeanChristophe
    @simongo: merci pour ce lien très intéressant qui m'a aussi permis de découvrir l'existence de Bastamag
Veuillez vous connecter