«La victoire de Leicester n’est pas la défaite du football business» (Le Monde)

davduf
davduf

En mai 2016, l’Europe du football célèbre les retrouvailles de son sport avec la glorieuse incertitude qui est censée l’accompagner : Leicester City est champion d’Angleterre en damant le pion aux richissimes clubs de Premier League, qui ont l’habitude de se partager les honneurs. C’est féerique. Mais en faire le symbole de la défaite de l’argent qui pourrit le football, c’est aller un peu loin.

En savoir plus sur Le Monde http://www.lemonde.fr/football/article/2016/05/03/la-victoire-de-leicester-n-est-pas-la-defaite-du-football-business_4912658_1616938.html#BWhsRCtV4kRqFd1H.99

Commentaires

  • JCLjcl
    JCLjcl
    on ne peut pas vraiment dire non plus que ce club est dirigé par un sdf ^^

    l'exploit de leicester démontre juste qu'un club sans grandes stars qui jouent aux starlettes, composé d'une équipe où chacun mouille le maillot peut réussir face à des équipes où la suffisance est présente quand l'équipe adverse est soit disant "plus faible"

    mais ca fait du bien de voir un david terrasser des goliaths

    impatient de voir si leicester aura le même visage et la même réussite la prochaine saison en premier league et pourquoi pas en C1 (ce qu'on leur souhaite pour notre plus grand bonheur de voir des matchs de haute qualité)
  • NicoSadhill
    NicoSadhill
    Pour moi ranieri est en grande partie responsable de ce succès. Il a su fédérer une équipe à sa philosophie de jeu le staff a su recruter malin et la victoire appelant la victoire on arrive à ce résultat magique. Cependant de plus en plus de joueurs vont dans ces clubs anglais de 2nd zone voir de 3eme zone pour la simple raison que leurs salaires y est 1,5 fois plus important que dans les autres championnats. Il y a de plus en plus de bons joueurs de foot et ils sont de plus en plus concentré sur le championnat anglais qui leurs assurent un salaire important. Foot business j'irais pas jusque là mais contexte économique hyper concurrentiel oui
  • Arno.X
    Arno.X
    Ca fait parti de la romantisme footballistique et sportif. Comme les petits poucet en coupe.
    Leicester est l'arbre qui cache la fôret
Veuillez vous connecter